Grenelle-ecophyto, la Luzerne une solution

Le Grenelle de l'Environnement

riviereProduire plus et produire mieux est le nouveau défi des agricultures européenne et mondiale. Le Grenelle de l’environnement avec ses différents engagements, notamment le plan Ecophyto 2018 ou la stratégie nationale pour la biodiversité est la traduction nationale de ce vaste chantier. Les légumineuses et singulièrement la luzerne sont des leviers majeurs à actionner. Et pas uniquement dans leur forme de culture actuelle.

Protéger la qualité des eaux des excès de nitrates, phosphates et pesticides, protéger l’air, préserver les ressources naturelles que sont l’énergie, les fertilisants, les sols, protéger la biodiversité, aménager l’espace et les paysages, et maintenir des emplois à la campagne, voilà ce que les citoyens entendent, pratiquement, par produire mieux. Dans chacun de ces domaines la luzerne est contributrice pour les raisons qu’on connaît : pas d’engrais azotés, culture pérenne, quasi absence de besoin de protection phytosanitaire.

Ses effets sur l’environnement sont bien sûr d’autant plus précieux lorsque la luzerne est cultivée dans des régions de grandes cultures pauvres en infrastructures paysagères, en prairies permanentes et en cultures pérennes ou avec des rotations très courtes. Sur le point particulier de la réduction des pesticides, la luzerne a des effets positifs dans une rotation : baisse de la pression de maladies et de la nuisibilité des adventices par effet de rupture de cycles (baisse d’inoculum et du stock de graines adventices, réduction de la flore adventice des cultures assolées), apports d’azote à la culture suivante, meilleur fonctionnement des sols donc amélioration de leur fertilité naturelle.

papillonDes agronomes travaillent à la mise au point de cultures associées de type protéagineux-céréales dont les synergies peuvent conduire à une baisse de la pression de maladies sans obérer la productivité globale. Après tout, une bonne partie des blés et des orges sont destinées à l’alimentation animale ; tout comme les légumineuses. Ces associations de cultures nécessiteraient alors de modifier la hiérarchie des critères de sélection variétale, la résistance aux maladies ou aux insectes devenant moins prioritaire au profit de critères de rendements ou de tolérance à la sécheresse.

Recommandation du Grenelle Groupe IV
« Adopter des modes de production et de consommation durables »
Contribution de la luzerne Parce que :
Promouvoir les variétés végétales qui manifestent une faible dépendance vis à vis des intrants coche

La luzerne est une des plantes cultivées les plus économes en intrants (1 herbicide par an, 1 insecticide tous les 3 ans en moyenne, pas de fongicide). Elle héberge des insectes auxiliaires des cultures environnantes.

Réduire fortement l’usage des pesticides à moyen terme coche
Constituer une trame verte nationale. Stopper partout la perte de biodiversité. coche

Culture permanente pour 4 à 5 ans, la luzerne héberge des micro-organismes et une micro et macrofaune en abondance, elle contribue a une plus grande diversité des cultures en zones céréalières et par là-même accroit la biodiversité.

Résorber l’ensemble des cas de dépassement des normes relatives à l’eau potable et à l’eutrophisation en réduisant les pollutions par les nitrates et le phosphore en 5 à 10 ans coche

Puisant directement l’azote de l’air grâce au rhizobium présent sur ses racines, elle ne consomme pas d’azote et en fournit un reliquat à la culture suivante. Son tissu racinaire extrêmement développé (jusqu’à 10 m de profondeur) lui permet de capter l’azote présent en excès dans le sol. C’est une plante épuratrice recommandée en tant que telle pour protéger les zones de captage d’eau potable comme c’est le cas dans le bassin de Vittel.

Protéger les aires d’alimentation de l’ensemble des captages d’ici 2012 coche
Atteindre 6 % de la SAU en équivalent bio d’ici 2010 coche

Ultra sobre en intrants, protectrice des sols et fournisseur d’auxiliaires, la luzerne est un allié indispensable des producteurs de grandes cultures bios en phase de reconversion comme en régime de croisière.

Vidéo témoignage de Guy VASSEUR,
Président de l'APCA

Téléchargement

Grenelle_Loi-2.pdf